logoimg
logotext

en français seulement: Espèces, rapporter …

Petit ver luisant

Lamprohiza splendidula (anciennement: Phausis splendidula)

Milieu

En lisière de forêt, arbustes, prairies humides, vignes, jardins, parcs, dans les feuilles et la mousse, sous le bois en décomposition, également surfaces ruderales
jamais dans les forêts denses, jamais dans les forêts de conifères
réclamations similaires comme ver luisant

Lumières:

chaudes nuits d'été
Juin - juillet (Saint Jean le 24 juin). A basses altitudes vers le 2 juin, en juillet
Légèrement verdâtre
briller assis (= femelle, par exemple sur des herbes, des orties) et en vol (= mâle)
Vol calme, tournoyant. Actif jusqu'à minuit, mais souvent seulement après 23h (heure d'été).
Période luminescente (environ 2 semaines) plus courte que dans le cas de grandes lucioles (jusqu'à 4 semaines, quelques individus luminescents encore plus longs)
même les larves peuvent bien briller

Distribution

Europe centrale orientale de la mer du Nord et de la mer Baltique (manque au Danemark et en Scandinavie), ainsi qu'au sud de l'Allemagne, en Autriche, de l'Italie jusqu'aux Balkans et au Caucase

Distribution en Suisse (CSCF)

Oeufs

Oviposition sur le sol près de la tache, comme sur les racines de l’herbe, sous le bois et les cailloux, dans un sol forestier (peu profond). Environ 60-90 oeufs, faiblement éclairés. Les larves éclosent après environ 1 mois (selon la température)

Larves

Semblables à un isopod, elles ressemblent à de petites limaces desséchées, semblent plus ovales que la larve des grandes lucioles, moins allongées, noir brunâtre, sans taches orange à la marge, pronotum comparativement plus grand, pin non sujet, hivernent plusieurs fois, peau 5 fois, durée du développement de 3 ans avec des orgues légères (moins brillantes que les animaux adultes), plutôt rares (2 paires de points lumineux fins, latéralement et latéralement), moins agiles et plus fixées au sol que les larves de la grande luciole (qui aime grimper dans la végétation, parfois sur des troncs)
 

Petit ver luisant, larve (Urs Weibel)
Petit ver luisant, larve (Urs Weibel)

Alimentation

des escargots, dont ils suivent la traînée de mucus. limaces et escargots. limaces jusqu’à deux fois plus longtemps que les larves, escargots jusqu’à environ 1 cm de diamètre. Les escargots sont submergés de piqûres empoisonnées, mangés sur place ou entraînés avant d'être mangés. Les animaux adultes ne consomment plus de nourriture (seulement les larves).

Nymphe

Stage de larve environ 7 jours

Femelle

10 mm
brillant (contrairement à la grande luciole sombre), avec un pronotum (au-dessus de la tête) et des souches d'aile, sans vol
briller assis dans l'herbe
Mort quelques jours après l'accouplement (et après la ponte)
 

Petit ver luisant, femelle (Max Springer)
Petit ver luisant, femelle (Max Springer)
Petit ver luisant, femelle (Urs Weibel)
Petit ver luisant, femelle (Urs Weibel)
Petit ver luisant, accouplement (Urs Weibel)
Petit ver luisant, accouplement (Urs Weibel)

Mâle

8 à 10 mm
en état de navigabilité
Tiges de plantes lumineuses rampantes, volent en brillant en boucles rétrécissantes à environ 2 m au-dessus des femelles, puis tombent exactement
Décès peu de temps après l'accouplement (l'accouplement prend environ 15 minutes)

Petit ver luisant, mâles, exposition de longue durée (Andreas Brodbeck)
Petit ver luisant, mâles, exposition de longue durée (Andreas Brodbeck)
Petit ver luisant, mâle dans la toile d´araigniée Enoplognata ovata (Urs Weibel)
Petit ver luisant, mâle dans la toile d´araigniée Enoplognata ovata (Urs Weibel)
Zum Anfang